Figures libres/Littérature

Peigner la girafe

Voici une expression charmante et bien imagée : peigner la girafe. Sa signification est assez claire : se livrer à une activité inutile, mais avec minutie. Et son utilité ne se dément pas de réunion en réunion. Mais son origine est moins bien connue.

La France de Charles X connut une épidémie assez unique : la girafomanie. La faute en revient au curieux présent qu’offrit au roi de France le vice-roi d’Egypte, Mehmet Ali Pacha : une girafe dénommée Zarafa, qui traversa la France depuis Marseille et constitua une attraction majeure pour les Parisiens. La petite histoire veut qu’un employé du Jardin des Plantes ait été particulièrement affecté à peigner la crinière de l’animal. Il faut croire que certains ne trouvèrent pas cet emploi trop éreintant : l’expression était née.

Pour tout savoir sur la girafe, lisez le livre drôle et érudit d’Olivier Lebleu, Les Avatars de Zarafa. Et achetez le de préférence chez votre libraire de quartier (par exemple La bouteille à l’encre, rue de Colombes à Courbevoie).

Arton678

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s