Figures libres/Humeurs

Knut

Knut

Il en est des oursons stars comme des enfants stars : le mal-être de l’âge adulte est parfois indépassable. Knut, l’ourson blanc star du zoo de Berlin, est aujourd’hui un ours, mal rasé et négligé dans son pelage sale, qui se promène frénétiquement sur un même bout de rocher en regardant les spectateurs droit dans les yeux, en tirant d’un air rageur sa langue violette à chaque volte. C’est un poète maudit, qui semble abîmé par sa courte vie, les excès, tout en gardant sa lucidité exacerbée. On vient toujours voir l’ours star, le phénomène, les boutiques alentour sont pleines de cartes et de peluches à son effigie d’ourson, mais il a grandi : maintenant il se joue de son image et ridiculise le spectateur. Le jeune ours qui semble sombrer dans la folie nous donne une leçon sur la captivité, la condition animale,… Bien plus humain dans ses tourments que beaucoup de ceux qui l’observent fixement. J’ai cessé d’aimer les zoos depuis ce jour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s