Grand Paris/Transports

Une nouvelle proposition de transports pour le Grand Paris

 

 Transports

Alors que le débat public a été lancé sur les différents projets de transports pour notre métropole, le réseau de transport du Grand Paris et Arc Express, avec de premières réunions comme le 18 novembre à La Défense, Le Parisien du vendredi 19 novembre présente le nouveau projet élaboré par les architectes du Grand Paris http://www.leparisien.fr/paris-75/une-nouvelle-voie-pour-le-grand-paris-19-11-2010-1156288.php

Cette solution présente l’avantage principal d’offrir plus de lignes pour le même coût que les autres projets, en utilisant des lignes existantes, et en limitant le recours au souterrain aux zones les plus densément peuplées, grâce à des lignes aériennes, notamment sur des axes routiers comme l’A86 et l’A1 (à l’image de ce qui se fait dans de nombreux pays et présente l’avantage, outre financier, de faciliter l’intermodalité). Autre avantage, cette solution permettrait la construction et la mise en service rapide de certains tronçons. Il faut également noter que ce projet prévoit bien une gare à Bécon-les-Bruyères, et un tracé souterrain sur Courbevoie.  

Ce projet constitue donc une alternative très intéressante, qui mérite d’être étudiée. Certains poinst négatifs peuvent cependant être relevés : en mélangeant des moyens de transport différents, en limitant les trajets directs, cette solution allonge les temps de trajet par rapport aux autres solutions et peut signifier un nombre de changements importants, difficiles et fatiguants pour certains usagers. Néanmoins, on peut aussi considérer qu’en multipliant ainsi les tracés et les dessertes, il correspond peut-être mieux aux besoins de proximité des habitants de la métropole, et à la complexité de leur mobilité personnelle et professionnelle qu’un projet rapide de liaisons directes entre des gares et des aéroports, qui correspond davantage aux besoins de flux internationaux, personnels comme professionnels. Il ne faut pas opposer intégration de la métropole parisienne dans le système urbain mondialisé et renforcement d’une desserte interrégionale pour les habitants et les salariés. Ce sont deux objectifs complémentaires, et le meilleur projet sera celui qui répondra à ces deux attentes, en tenant compte bien sûr de critères économiques et temporels.

J’espère que les prochaines réunions publiques, comme celle qui se tiendra à Bécon le 17 janvier 2011, nous permettront de mieux saisir les atouts des différents projets. D’ici là, il n’est pas inintéressant de jeter un oeil sur les très nombreux documents proposés par la commission nationale du débat public sur le site http://www.debatpublic-reseau-grandparis.org/.

Si des lecteurs courbevoisiens (et les autres !) de ce blog souhaitent que nous en parlions prochainement, qu’ils n’hésitent pas à me contacter. Ces projets sont fondamentaux pour l’avenir de notre ville : à nous de nous en saisir ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s