Arts/Figures libres/Littérature

Claude Mercier-Ythier, le clavecin retrouvé

 

Clavecins
Claude Mercier-Ythier fait partie de ces personnages qui à eux seuls justifieraient d’habiter Paris. Sa boutique, au 20 rue de Verneuil, A la corde pincée, fut le premier magasin uniquement consacré au clavecin depuis l’époque de Louis XVI. Son atelier est une merveille de précision et de beauté. En soixante ans de carrière, Mercier-Ythier a accompagné toute la renaissance de cet instrument et son développement dans notre pays.

Son savoir, il le communique volontiers, à ceux qui franchissent le pas de sa porte, car c’est un merveilleux conteur, et il l’avait déjà exposé dans un premier ouvrage il y a une dizaine d’années. Celui qu’il a réalisé avec Marina di Piazzi-Cohen, et qu’il vient de publier, est une somme extraordinaire, sur l’histoire de l’instrument, les différentes écoles, mais aussi la place du clavecin aujourd’hui. Sans compter l’annexe technique minutieuse qui expose l’art du facteur. Un exemple de passion et de volonté de transmission, et un cadeau de choix pour tous les amateurs de l’instrument comme ceux de beaux livres.  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s