Littérature

Hommage à André Brink

Brink, Andre

Au moment où le mot d’apartheid a fait un curieux retour dans la champ lexical politique, André Brink décédait. Il était notamment l’auteur d’Une saison blanche et sèche, l’un des livres les plus marquants sur l’apartheid avec Pleure ô pays bien-aimé d’Alan Paton (en tout cas, deux livres qui m’ont marqué). Vous pouvez réécouter différents entretiens avec André Brink sur France Culture.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s