Actualité

Commandez le premier livre de Cédric Emeran « Perspective verticale »

Le premier livre de Cédric Emeran, photographe talentueux, lauréat de « Courbevoie a du talent », passionné de La Défense, est disponible ici http://www.bibliocratie.com/produit/perspective-verticale/. Commandez-le vite !

Pour vous en convaincre, je joins le texte de ma préface.

Perspectives  verticales

La Défense est un lieu unique au monde, par sa forme urbaine et sa force architecturale. C’est pour cela qu’elle accueille plus de 8 millions de touristes chaque année. C’est pour cela qu’elle envoûte certains des 160 000 salariés, 12 000 habitants et 8 000 étudiants qui la fréquentent chaque jour. Mais pour beaucoup de nos concitoyens, La Défense garde une image contrastée, voire froide. C’est mal la connaître, c’est ne pas voir les évolutions qui furent les siennes pour se régénérer, offrir de nouveaux commerces, des espaces verts, des événements culturels, et mieux la relier à nos villes, qu’il s’agisse de Courbevoie, de Puteaux ou de Nanterre. Elle mérite d’être redécouverte !
Cédric Emeran fait partie de la communauté des Défensiens. Ceux qui l’arpentent au quotidien. Ceux qui aiment profondément la modernité de cet îlot singulier, et y voient une des préfigurations d’un Grand Paris dynamique. Ceux qui veulent faire partager leur attachement à ce lieu.
Aussi son travail, dont ce livre témoigne, est-il réellement une défense et illustration de La Défense.
La Défense n’est pas figée. C’est un organisme vivant : des tours naissent et meurent, des tours changent entièrement de peau. Certes, la poésie de l’angle droit y domine, mais une nouvelle génération de tours dévoile des courbes et des obliques qui installent le mouvement. Que l’on regarde l’axe majeur : la géométrie qui s’exprime jusque dans l’Arche est contrebalancée par la dissymétrie des forêts de tours de part et d’autre, leur variété, leur foisonnement même, comme si l’on avait séparé de manière rectiligne et intangible deux univers en perpétuelle expansion et création. C’est ce contraste que rendent particulièrement bien les photographies de Cédric Emeran.
La Défense vit. Les tours dialoguent. Sous nos yeux, elles viennent même se toucher, se toiser, se parler. Les nuages sans cesse s’y mirent et dessinent de nouveaux paysages où s’inscrit notre imagination. A l’infini. Et Cédric Emeran est le grand ordonnateur de leurs dialogues. Il faut l’œil du photographe pour saisir ces rencontres, les sublimer, afin de transmuer nos vues quotidiennes en une œuvre d’art qui n’ait plus ni lieu ni temps.
J’ai rencontré Cédric Emeran il y a plusieurs années, et j’ai eu la chance de voir l’artiste s’affirmer, le photographe amateur devenir professionnel. Ce n’est pas un hasard si Cédric a récemment reçu le Premier prix du concours « Courbevoie a du talent », un premier prix qui en appelle d’autres tant son talent dépasse justement notre seule ville et le seul site du quartier d’affaires.
Car son travail ne se limite pas à rendre compte de La Défense. Il recrée à partir de ce terrain de jeu exceptionnel son propre univers. C’est là la qualité primordiale de l’artiste : chaque photographie est en elle-même une œuvre, qui a sa propre lecture, ses lignes, ses angles, ses couleurs, sa réussite magique qui emporte notre adhésion et nous procure l’adhésion. Nul besoin de savoir où la photographie a été prise : c’est un plaisir supplémentaire, mais qui ne masque pas une seconde la réussite purement formelle et émotionnelle de l’artiste.
En cela, cette première publication est la révélation d’un artiste de talent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s