Actualité/Figures libres

2016, année …. politique !

Chers amis,

L’année qui s’est achevée nous laisse à tous une impression douloureuse : attaques terroristes d’une ampleur inégalée sur notre sol, chômage qui continue de croître, société qui se crispe et manque de repères, les défis que notre pays a à relever sont immenses. Et les réponses que nous devons y apporter sont politiques. Rien n’est plus urgent que de refonder notre contrat social. De savoir dans quelle République nous voulons vivre, animée par quelle démocratie, avec quelle ambition collective pour notre Nation.

Alors, que 2016 soit une année profondément politique, pas au sens dévoyé des petites phrases, des ambitions personnelles, et de la « langue morte » qu’est devenue la parole publique, mais au sens de l’engagement, de l’action, et de la vision. A force de gloser sur la réforme, nous en sommes arrivés à un point où nous confondons un projet collectif avec des mesures technocratiques. Oui, nous évoluons dans un univers complexe, et oui, il ne s’agit pas de prôner le retour de l’idéologie, trop souvent néfaste par son simplisme. Mais non, notre projet politique ne peut se limiter à savoir quelle est la bonne durée de l’âge légal de la retraite. Il y a des choix de société à faire, il y a la redéfinition de ce qui crée la cohésion de notre Nation, il y a un projet à proposer aux Français qui reflète une vision du fonctionnement de notre République et de l’ambition que nous avons pour notre pays. C’est quand la politique cesse d’être ambitieuse qu’elle est rejetée comme système fait de combinazione et d’intérêts particuliers. C’est quand on croit qu’elle peut s’abstenir de penser qu’elle en devient inintéressante pour nos concitoyens. Il n’y a aucune antithèse à résoudre les problèmes concrets de notre pays et à lui proposer un dessein.

Pour cela il faudra de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace. N’ayons pas peur de changer de paradigmes. N’ayons pas peur de défendre des convictions, sans nous préoccuper sans cesse du sismographe des sondages. Il faut parfois du temps pour convaincre. L’adhésion au politique est devenue nulle dans notre pays, la confiance envers les politiques ne cesse de décroître. Ce n’est pas en prônant un renouvellement mais en gardant les mêmes pratiques que nous rétabliront cette confiance : ceux qui bondissent comme des cabris en employant ce mot reproduisent souvent es pires travers d’une politique tournant à vide tant elle est devenue creuse et centrée sur elle-même. Ce n’est pas non plus en prenant les Français pour des veaux, en se contentant paresseusement de trouver les carottes bleues parce que c’est l’impression dominante du moment, que nous la rétablirons. Il y a une exigence de la politique, qui s’est perdue dans trop de banalités affirmées comme vérités révélées. Retrouvons cette exigence. Acceptons parfois d’être minoritaires si nous croyons que ce que nous pensons est juste. Et prenons le risque de la démocratie qui tranche entre des projets, au lieu de chercher à courir après des équations électoralistes. C’est certainement la meilleure manière de lutter contre l’abstention et les extrêmes.

La torpeur démocratique nous guette. C’est de celle-ci que découle la fragilisation de notre République et l’interrogation sur notre Nation, pas l’inverse. Alors, osons renverser les tables en 2016 pour montrer que nous sommes encore capables d’être, collectivement, maîtres de notre Destin. C’est le sens de la démocratie et du contrat social. Retrouvons cette envie, et déjà, nous verrons combien la France se porte mieux !

A titre plus personnel, je forme le vœu de pouvoir mener à bien les responsabilités actuelles et nouvelles que m’ont confié les électeurs, Jacques Kossowski et Valérie Pécresse, à Courbevoie et à la Région Ile-de-France. Dans les mandats locaux que j’exerce, j’essaierai à la fois de continuer des politiques publiques efficaces, et de participer à la construction d’une vision à plusieurs années. Je vous dois des comptes et ce blog sera le moyen privilégié pour échanger. Beaucoup de dossiers importants seront sur la table cette année : dans ma délégation à l’éducation et à la jeunesse, entre autres, la poursuite du déploiement du numérique comme outil au service d’une ambition d’apprentissage, l’extension de l’école Molière, le lancement du Conseil consultatif de la jeunesse et du projet de Maison de la jeunesse ; au niveau de Courbevoie, entre autres, l’achèvement des travaux de la place Hérold, la préparation des travaux du Coeur de ville, du marché, du parking, des rues Alma-Baudin et de l’avenue Gambetta, les travaux de la place Sarrail à Bécon suite à l’achèvement de la nouvelle gare, la constitution du cluster de La Défense voulu par notre député-maire, l’avancement du projet de Village Delage, et bien sûr l’intégration dans le nouveau dispositif territorial et métropolitain au sein duquel nous devons affirmer notre place ; au niveau de la région, le bilan des nouveaux cadencements du Transilien, la défense d’une vision de long terme des transports publics sur notre territoire, l’avancement du chantier du lycée Lucie Aubrac, le soutien au développement économique de La Défense – et bien sûr assumer les responsabilités nouvelles qui me seront confiées au niveau de toute la Région.

Mais dans cette année qui verra la tenue de la primaire de la droite et du centre, je compte bien être aussi force de proposition et de réflexion. Comme chacun d’entre nous, et particulièrement les militants de notre mouvement dont je tiens à souligner l’engagement remarquable, doit l’être pour rendre l’opposition constructive, et donc l’alternance crédible.

Il ne suffit pas de proclamer le besoin de changement dans notre pays. Il faut enfin le réaliser. Comme nous nous sommes levés plusieurs fois cette année collectivement pour manifester notre attachement à la République, nous devons maintenant travailler à la vivifier.

Ces valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité retrouveront alors un sens. En attendant, je souhaite à chacun d’entre vous de les faire vivre cette année. Dans son cercle familial, personnel, professionnel, mais aussi envers toute la société. Je vous souhaite à tous une année 2016 revigorante, et vous adresse, ainsi qu’à vos proches, tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Le_Serment_du_Jeu_de_Paume_20_juin_1789

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s