Actualité/Régionale

Le programme de la séance du Conseil régional des 18-19 février

Election_Présidente

Conditionner les subventions à la prise en charge de stagiaires, relancer l’apprentissage, améliorer l’accès à l’emploi des personnes handicapées, et mieux prévenir les restructurations ou délocalisation d’entreprises seront au cœur des prochaines délibérations du conseil régional d’Île-de-France des jeudi 18 et vendredi 19 février. Cela sera l’occasion pour nous de respecter une fois encore plusieurs promesses importantes de campagne, et de préparer la grande conférence régionale pour la croissance, l’emploi et l’innovation sociale, le 21 mars annoncée par notre présidente  Valérie Pécresse.

Dans le détail, nous examinerons le conditionnement de l’octroi d’une subvention régionale à l’accueil d’un ou plusieurs stagiaires, pour créer au final 100.000 stages pour les jeunes Franciliens. A partir du moment où la région donne plus de 2 milliards d’euros par an de subventions aux entreprises, collectivités et associations, il est normal d’encourager ainsi le développement des stages afin d’offrir à tous les jeunes la possibilités de découvrir le monde du travail et d’approfondir leurs choix. La Région va elle-même s’engager, notamment sur l’accueil de stagiaires handicapés.

Nous voulons également relancer l’apprentissage, et notamment l’apprentissage « pré-bac », en chute alarmante de 18% entre 2012 et 2015, selon le vice-président chargé de l’emploi Jérôme Chartier. Pour cela, nous souhaitons signer avec chacun des 149 Centres de formation des apprentis (CFA) des contrats de performance, réorganiser l’offre de formation pour éviter les concurrences entre CFA, mais aussi accélérer le paiement des primes aux employeurs d’apprentis.

Autre délibération à l’ordre du jour, la mise en place d’une cellule de veille et d’accompagnement pour les entreprises en difficulté ou en restructuration, pour éviter les délocalisations et aider au retour à l’emploi le plus rapide possible.

Valérie Pécresse entend par ailleurs renégocier l’accord-cadre qui le lie à Pôle emploi. Elle souhaite notamment obtenir les données anonymisées des demandeurs d’emploi, pour faciliter leur mise en relation avec les entreprises.

L’accès à l’emploi des travailleurs handicapés, érigée « grande cause régionale 2016 » sous la houlette du Conseiller régional Pierre Deniziot, fera l’objet d’une autre délibération. La région promet notamment d’atteindre d’ici la fin de la mandature les 6% réglementaires de personnes handicapées dans ses effectifs (4,55% actuellement).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s