Actualité

Compte-rendu de la séance de février du Conseil régional

La séance des 18 et 19 février du Conseil régional d’Ile-de-France a été plus particulièrement consacrée à l’emploi et à la formation.

Le Conseil régional d’Ile-de-France a ainsi créé une cellule de veille et d’accompagnement pour les entreprises en difficultés avec la Préfecture de Région. L’objectif est d’identifier les entreprises qui, par exemple, recourent à des licenciements économiques pour leur proposer des aides adaptées pour prévenir les plans sociaux ou permettre à leurs salariés, le cas échéant, de préparer leur reconversion en bénéficiant de formations professionnelles adaptées à leurs besoins et à leur environnement économique. Les outils et dispositifs de formation, d’orientation et d’accès à l’emploi mis en œuvre par la Région Île-de-France seront particulièrement sollicités.

Deuxième sujet abordé, l’apprentissage, avec la volonté de mettre fin à un recul encore plus fort pour les formations de niveaux bac et infra bac (-18,2% ces trois dernières années). Parmi les mesures phares de ce plan pour l’apprentissage adopté par l’Assemblée régionale :
• simplifier les conditions d’ouverture des formations en apprentissage et encourager les demandes d’ouverture de CFA d’entreprise,
• refonder de la carte des formations pour coller au plus près des besoins des entreprises et des secteurs en tension,
• privilégier les formations les plus prometteuses qui correspondent le mieux à la fois aux besoins des entreprises et aux attentes des jeunes, pour garantir aux apprentis la meilleure insertion professionnelle possible et qui rapprochent leurs lieux de formation de leurs lieux d’habitation,
• encourager et organiser l’accompagnement des apprentis par des pairs et des tuteurs,
• instaurer un versement rapide des primes d’apprentissage aux employeurs (le premier versement devant intervenir une fois la période d’essai terminée),
• instaurer la gratuité de la formation des apprentis au code de la route, du fait de l’importance d’être mobiles entre trois lieux, leur domicile, le CFA et l’entreprise,
• créer un portail numérique décliné en application smartphone pour identifier, géolocaliser les lieux de formation et délivrer les informations essentielles sur les formations (nature, qualité, débouché),
• revaloriser le statut des apprentis en le rapprochant de celui des étudiants pour les faire bénéficier des mêmes droits,
• faciliter l’accès aux aides pour les entreprises qui recrutent des apprentis et favoriser la mise en place d’un Chèque apprentis.

infogapprentissage0216

La Région a également adopté une mesure simple mais nécessaire : chaque personne morale, entreprise, association, institution, aidée doit par une subvention de la Région, doit désormais accueillir au moins un stagiaire, un apprenti ou un jeune en insertion. L’objectif est d’atteindre 100.000 stages d’ici à 2021, et ainsi de faciliter l’entrée dans la vie active à autant de jeunes.

Autre engagement, le Conseil régional d’Île-de-France a décidé d’ériger l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap en Grande cause régionale pour l’année 2016. Ainsi, la Région s’engage à :
• Augmenter le niveau de qualification des personnes en situation de handicap en élaborant un programme régional dédié dans le courant de l’année,
• Renforcer le partenariat de la Région avec l’Agefiph lui permettant de s’appuyer sur l’offre de formation qualifiante de la Région,
• Soutenir l’accompagnement vers l’emploi en développant l’accessibilité des transports et en mobilisant le réseau des Cap emploi franciliens, notamment pour la mobilisation du Conseil en évolution professionnelle (CEP),
• Soutenir les employeurs, l’activité économique et l’innovation en organisant une campagne d’information et de sensibilisation à destination des entreprises et employeurs franciliens, prioritairement les TPE et PME,
• Promouvoir la création d’entreprises par les personnes handicapées dans le cadre de l’économie sociale et solidaire (ESS),
• Intégrer la thématique du handicap dans les appels à projets en faveur du soutien à l’innovation et du dispositif PM’up lancés cette année,
• Favoriser l’accès aux stages et aux formations en apprentissage des jeunes en situation de handicap,
• Faire de la Région un employeur exemplaire, avec l’objectif d’atteindre d’ici la fin de la mandature le taux d’emploi réglementaire de 6%.

infog-handicap

Les aides européennes ont également été abordées durant cette séance, avec le constat qu’elles n’étaient pas consommées entièrement jusqu’à présent ; de nouveaux dispositifs ont été présentés pour permettre leur meilleure utilisation.

Enfin, cette séance a permis le vote d’une délibération marquant l’engagement de la Région auprès des minorités persécutées pour des raisons religieuses, ethniques ou sexuelles au Moyen-Orient.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s